Notre jardin intérieur

Lors de notre randonnée terrestre, il nous arrive souvent d'œilleter le jardin des autres, que ce soit pour leurs comportements, leurs façons d'être et d'agir, d'envier leurs biens, leurs connaissances, leurs aisances d'accomplissements et autres acquis.

Sans avoir pris le soin de cultiver notre propre jardin intérieur, pour le mettre en valeur par sa beauté et son intégrité, d'y instaurer une paix intérieure et un bon état d'être, aucun autre jardin ne pourrait nous satisfaire, car il ne serait pas en harmonie avec notre cheminement de vie. C'est en s'occupant d'enrichir notre bien intérieur qu'il nous sera possible d'apprécier celui d'un autre, sans vouloir qu'il lui ressemble ou l'envier.

Le gazon peut sembler plus beau l'autre côté de la clôture, mais est-ce que cette beauté superficielle est ce qui nous est le plus bénéfique? Tout est circonstanciel pour nous permettre d'évaluer l'importance ce qui croise notre chemin de vie. S'approprier un bien pour le simple plaisir de l'appartenir, ne fais que combler un vide de façon temporaire et superficiel. Il faut savoir évaluer et reconnaître le pourquoi de ce besoin et si celui-ci nous convient. Une mauvaise herbe dans un jardin peut être un détriment à son agencement et son ambiance, mais remarquer, aimer et entretenir une plante en difficulté aidera à créer un magnifique jardin où règnera l'harmoni, la beauté et l'abondance.


Featured Posts
Posts Are Coming Soon
Stay tuned...
Recent Posts
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic